Couette et girouette

Un gîte charmant au coeur de Sainte-Adèle, dans les Laurentides (Québec)

Imaginez un simple hameau...

Imaginez un simple hameau où respire, autour d’un lac minuscule, la communauté des petites maisons d’un art baroque comme la plupart des maisons du Canada du XIXe siècle, et dont l’ombre dans l’eau semble puiser une couleur et une mobilité qui les font riantes et agréables à voir.

Le village est situé sur un plateau entouré de montagnes où pointent les épinettes et les bouleaux, où méditent les sapins à côté des érables touffus. Un lac sommeille au milieu du paradis. Une fois parvenus sur le plateau, vous n’êtes pas loin du ciel.

De cette élévation terrestre et spirituelle, et de quelque côté que vous portiez vos regards, une poésie intense se dégage de la campagne environnante. Les lignes brisées des collines se confondent au mystère des ravins et des vallons où dorment les lacs et les rivières à l’âme de cristal.

Je ne sais rien de plus ravissant, je ne sais rien de plus éblouissant pour les yeux et pour le cœur qu’un lever de l’aurore, en plein hiver, sur ce pays de montagnes et de rêves. C’est un spectacle qui provoque une sensation «d’être éternellement», la sensation d’une joie parfaite…

Claude Henri Grignon. Un homme et son péché, 1936